Entourée des barènes de la lagune de Venise, l’île de Torcello témoigne encore aujourd’hui de la longue histoire de la cité.  Peuplée depuis l’ère romaine, la population de la ville voisine d’Altino y trouva refuge durant les invasions barbares du Ve et VIe siècle. Passée aux mains de l’exarchat de Ravenne après la dernière et plus importante invasion – celle des Lombards – les exilés d’Altino y transférèrent également le siège épiscopal en 639 avant d’entamer la construction de la cathédrale que l’on peut visiter aujourd’hui. Aux côtés des îles voisines de Mazzorbo, Burano et Murano, l’île devint rapidement un lieu d’échanges commerciaux avec l’Adriatique. Au cours de l’histoire, des milliers de personnes vinrent s’installer dans l’île mais la majorité partit ensuite s’installer à San Marco à partir du XVe siècle, qui devint ainsi le nouveau bassin des échanges commerciaux avec l’Orient. L’île est aujourd’hui peu habitée et semble un instantané de la vie quotidienne d’autrefois. Passer la journée dans ce lieu enfoui dans la nature revient à devenir le héros d’un récit du passé. Il est en effet encore possible de visiter l’église Santa Fosca, construite entre le XIe et le XIIe siècle, entourée sur cinq côtés par un portique et dont l’abside pentagonale est d’une grande simplicité. Cet édifice religieux est admirable pour son harmonie, en termes de proportions et d’éléments architecturaux. La visite se poursuit par la cathédrale  Santa Maria Assunta de Torcello, fondée en 639 par Isaacio, exarque de Ravenne. L’atmosphère interne est solennelle et permet d’admirer un superbe sol en mosaïque de marbre. Le mur d’entrée est orné d’une magnifique mosaïque, le Jugement universel, chef-d’œuvre de l’école vénéto-byzantine en activité à Torcello entre le XIIe et le XIIIe siècle. Ce monument est le plus ancien de toute la lagune de Venise. La cathédrale, l’église Santa Fosca et un petit édifice donnent tous sur la placette, espace herbeux au centre duquel est placé un siège massif en pierre nommé « Trône d’Attila », roi des Huns. Depuis l’embarcadère jusqu’au centre de l’île, il est possible d’admirer à chaque pas des paysages extrêmement diversifiés faits de ronces, de feuilles agitées par la brise de la lagune, de ruines, de végétation et de sentiers. Revivre le passé, ne serait-ce que pour une journée, est une occasion unique qui permet de découvrir les anciens secrets d’une civilisation encore vivante. Si vous voulez ajouter une autre étape à votre séjour à Venise, Torcello vous comblera ! Nos concierges sont à votre disposition pour vous fournir toutes les informations nécessaires.

Le vaporetto (ligne 9) qui part de Burano à 05 et 35 de chaque heure permet de se rendre aisément à Torcello. De Torcello, le vaporetto part à 10 et 40 de chaque heure.

Share this article